Note de recherche no. 21 – Les deux facettes du vol d’identité (Camille Konzelmann)

Konzelmann, C. (2014). Les deux facettes du vol d’identité: Recherche empirique sur la base d’articles de journaux. Note de recherche no. 21.

Résumé: Cette note de recherche vise à l’enrichissement des connaissances sur le vol d’identité à travers la perspective des médias, perspective qui, comme Morris et Longmire (2008) l’ont avancé, permet d’échapper aux problèmes rencontrés habituellement avec des sources de données plus classiques : le problème du report, celui de la classification ainsi que ceux en lien avec l’investigation et la poursuite pénale. Entre Janvier 2008 et Décembre 2009 (sur deux périodes de 6 mois), à partir de Google News, un échantillon de 960 articles de presse traitant de 494 cas de vol d’identité pour 867 suspects, a été formé. Après une recension de la littérature sur le vol d’identité, l’objectif est de comparer les données sociodémographiques obtenues pour ces 867 individus aux résultats d’autres recherches scientifiques, ceci toujours en gardant à l’esprit les divers biais et limites de la source de données utilisée. Par la suite, diverses caractéristiques des auteurs, des délits commis et des victimes seront mises en relation pour essayer d’obtenir une meilleure connaissance du phénomène. Puisque seules deux études quantitatives ont été menées sur le sujet du vol d’identité (Gordon, Rebovich, Choo & Gordon, 2007 ; Morris, 2010), les hypothèses élaborées à ce stade restent simples et exploratoires. Dans un second temps, l’objectif est de dresser le profil comparatif des délinquants utilisant des méthodes ne nécessitant pas de compétences technologiques particulières et de ceux qui ont préféré se tourner vers des techniques plus sophistiquées d’acquisition d’identifiants personnels. Ceci permettra de présenter certaines pistes de réflexion en vue de mieux comprendre et donc agir contre ce phénomène.

Ce contenu a été mis à jour le 7 septembre 2015 à 21 h 55 min.

Commentaires

Laisser un commentaire