Comment les agences de renseignement utilisent Facebook et Twitter

Le site Defense One publie aujourd’hui un article assez bien documenté sur l’utilisation que font les agences de renseignement américaines des plateformes de médias sociaux telles que Facebook et Twitterafin d’analyser les dynamiques sociales dans certaines régions instables du monde ou de localiser des individus d’intérêt et leur entourage. De l’aveu même des personnes interrogées, les quantités massives de données délibérément partagées par les usagers de ces services ont radicalement transformé la capacité de collecte du renseignement, et de nombreuses entreprises offrent d’ailleurs des produits et des services permettant l’automatisation de la collecte et de l’analyse de ces flux de données. Par ailleurs, tous s’accordent à dire que les usagers adapteront probablement leur comportement afin de limiter leur visibilité une fois que ces capacités de surveillance seront mieux comprises.

Ce contenu a été mis à jour le 9 juillet 2015 à 19 h 59 min.

Commentaires

Laisser un commentaire