L’Australie développe un système d’auto-régulation pour lutter contre les botnets

Devant l’omniprésence de la menace que représentent les botnets, l’Australie est en train de développer des mesures de prévention qui se distinguent par leur créativité et leur potentiel d’efficacité bien plus élevé que les habituelles incantations destinées à des usagers pour le moins démunis.

En effet, s’appuyant sur une longue tradition de régulation, les fournisseurs d’accès à internet (FAI) viennent de se doter d’un code de bonne conduite qui entrera en application le 1er décembre 2010. Cet icode donnera aux FAI la capacité d’informer leurs clients dont les ordinateurs sont infectés, et de les mettre en quarantaine du reste du réseau si ces derniers ne parviennent pas à nettoyer leur machine dans un délai raisonnable. L’idée est ici de focaliser la responsabilité de la prévention sur la centaine d’entreprises par qui l’ensemble du trafic internet transite dans le pays.

L’idée semble séduire les autorités américaines, même si de nombreux obstacles risquent d’empêcher son implantation aux États Unis, où une telle approche concertée et proactive semble culturellement inconcevable.

Ce contenu a été mis à jour le 29 juin 2015 à 13 h 46 min.

Commentaires

Laisser un commentaire