Lulzera bien qui lulzera le dernier

This content is not available in the selected language.

Le FBI a arrêté aujourd’hui cinq membres du groupe LulzSec, qui a revendiqué au cours de l’été dernier une vague très médiatisée de piratages informatiques contre de grandes entreprises et des organisations de sécurité. Ces derniers ont été dénoncés par leur chef Sabu, lui-même interpellé par la police en août 2011 et qui a accepté de collaborer dans le cadre d’un accord lui ayant permis de négocier une peine allégée.

Quelques documents pour aller plus loin, la plupart en anglais:

L’acte d’accusation détaillé d’Hector Xavier Monsegur (alias Sabu).

Le profil personnel de Sabu, via Gizmodo, où le stéréotype du pirate adolescent issu de la classe moyenne blanche semble mis à mal. Sabu, 28 ans, d’origine portoricaine, est sans emploi, père de deux enfants et vit dans un appartement à loyer modéré du Lower East Side de New York.

Le profil personnel de Jeremy Hammond (alias Anarchaos), qui serait responsable du piratage de la société d’intelligence économique Stratfor, ainsi que des détails sur l’ampleur de l’enquête policière ayant mené à son arrestation, via Ars Technica.

Les accusations portées contre Jeremy Hammond.

Comment un membre irlandais de LulzSec a intercepté un appel conférence entre plusieurs enquêteurs policiers travaillant sur les dossiers reliés à Anonymous.

Un article du Guardian qui explique comment les agents du FBI ont mis leurs serveurs à la disposition des pirates juste après l’attaque contre Stratfor afin d’y stocker plus de 5 millions de courriers électroniques, ce qui leur a permis de suivre de l’intérieur les discussions entre les différents pirates impliqués.

La réaction des Anonymous sur leur fil Twitter.

Les policiers du FBI pavoisent, affirmant avoir décapité LulzSec, et c’est naturel, après avoir été humiliés publiquement pendant de longs mois. Mais ce serait une erreur de croire que ce type d’attaques informatiques va subitement diminuer. La raison principale de leur fréquence n’est pas la compétence des pirates mais la négligence ou l’insouciance des protecteurs.

This content has been updated on July 9, 2015 at 20 h 02 min.

Comments

Comment